LE MECENAT – UN PLAISIR

L’écriture du livre par les deux fondateurs Béatrice Deslarzes et Pierre Schaefer, “LE MECENAT – UN PLAISIR” est actuellement achevée.
31 jeunes artistes, anciens lauréats de la fondation, et 12 acteurs culturels avec lesquels la fondation a collaboré ont contribué à la deuxième partie de l’ouvrage sous le titre: la fondation vue et vécue par les artistes et les acteurs culturels.

La HEAD a accepté de créer au printemps 2017 l’aspect graphique du livre sous forme d’un “concours interne” auprès de ses étudiants de la communication visuelle et d’assurer, sur mandat de la fondation, l’édition de l’ouvrage jusqu’à l’impression.

Le 9 mars 2017, les deux fondateurs ont présenté le projet du livre LE MECENAT – UN PLAISIR, à 15 étudiants de 2ème et 3ème années.

Le jeudi, 1er juin 2017, le choix de la ligne graphique s’est porté sur le projet de Catia Ferreira Barreiras.

Le livre vient de paraître aux éditions Slatkine Genéve. Il est en librairie dés le 19 mars 2018.

 –  Vernissages avec présentation du livre :

  • Jeudi, 12 avril 2018 à la Salle de musique du Port Franc à Sion avec un vernissage privé suivi d’un concert public du duo ALIOSE offert par la Fondation Bea pour Jeunes Artistes.
  • Jeudi, 19 avril 2018 à L’ABRI Genève, sur invitation. Le vernissage se termine avec les concerts de TWO WAVES et de THE LAST MOAN.
  •  Béatrice et Pierre sont au Salon du Livre 2018:
    – Vendredi 27 avril au Stand Slatkine de 13h30 à 15h pour la dédicace de leur livre
    – Samedi 28 avril au Stand du Valais, hôte d’honneur du Salon 2018 dès 11h30 pour une table ronde sur le thème “L’ACCÈS À LA  CULTURE” suivie d’une dédicace à la librairie du Valais

Plus d’infos suivront.

Aliose en concert au Port Franc à Sion le 12 avril 2018

La relation entre la fondation et le duo Aliose date de 2010 lors des découvertes du Festival Voix de Fête lorsqu’ils ont gagné le «Prix du Public». Depuis la fondation les a soutenus à plusieurs reprises ce qui a créé un lien amical  avec les deux jeunes musiciens.

Dans le cadre du vernissage du livre « Le Mécénat – Un Plaisir » la fondation les a engagés pour un concert offert au public valaisan :

Jeudi 12 avril 2018 au Music Club du Port Franc à Sion dès 20h15

Retenez cette date et venez nombreux à cet événement unique !

 

LE PORT FRANC – SION

La fondation continue son engagement au sein du comité de ProForma qui gère le Port Franc.

Pour suivre la programmation musicale de ce lieu magique, rendez-vous sur www.leportfranc.ch

Depuis l’ouverture, des dizaines de groupes ont déjà joué sur la nouvelle scène, des orchestres de renommé, mais aussi des groupes de la région, ainsi que ceux qui ont participé aux Tremplin musical 2016.

Pour suivre l’évolution du projet Le Port Franc consulter à ce sujet les archives:

20112012201320142015 – 2016 & 2017

Two Waves Electro triphop

En ce début d’année, la fondation soutient son premier EP, dont la sortie est prévue pour mars 2018.
Sélectionné en novembre 2017 aux Swiss Live Talent à Berne, Tim Jean avait gagné le Tremplin musical soutenu par la fondation au Port Franc le 24 septembre 2016 lors de sa première apparition publique.

Festival Voix de Fête 2018

Festival Voix de Fête du 19 au 25 mars 2018

Après avoir soutenu les découvertes de Voix de Fête de 2006 à 2013, la fondation renoue avec le festival francophone en soutenant “La Lentille” (samedi 24 mars de 12h30 à 14h 30 à la salle communale de Plainpalais) de découvertes des jeunes artistes émergeants de moins de 27 ans. Soirée en partenariat avec Helvetiarockt.ch, Catalyse.ch et French Mon Amour (Facebook).

Le lauréat de la Lentille 2017 Marquise se produit le 24 mars à 16 h à la Guinguette (Salle Communale de Plainpalais)

Ferme Asile Atelier Tremplin 2018-2019

Nouvelle occupante :de l’atelier Tremplin, soutenu depuis 2006 par la fondation, Noëmie Praz. Elle définit elle-même son projet :

« Durant cette année à l’atelier Tremplin, je souhaite poursuivre mon travail questionnant les notions de genre, de souffrances mentales, de norme d’identité. Quel est le sens de ces notions ? Comment se dessinent leurs contours ? La limite entre homme et femme, entre normal et pathologique ? Et si j’essayais de résister  à ces catégories ? Et si je restais dans l’entre-deux ? »